Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
au sud est de Cuzco , commence la cordillère de Vilcanota ,
départ depuis Tusca (4300m)
petits villages à l'abri des vallées ,
nous montons , croisons moutons et alpacas ,
il n'y a plus de piste ,
qu'un chemin que ne pourraient prendre les véhicules motorisés ;
au loin la neige ,
août : nous sommes en hiver,
des la nuit tombée , la température desend sous zéro

















j'ai 2 pulls over sur mon tee shirt ,
 2 anoraks aussi , dont l'un en duvet ,
 et ma tenue de pêcheur (la seule vraiment imperméable )
  je suis tellement engoncée

que je peux tout juste  bouger les bras ,







pas étonnant que le premier jour , mon vaillant petit criollo ,
 qui travaille d'ordinaire

comme cheval de bat ,
m'ait pris pour un paquet
!




   








sous la protection de notre guide et de deux cuisiniers venu de Cuzco , nous sommes 5 :
 3 français , un suisse , un italien , et autant de péruviens pour nous guider






les chevaux leur appartiennent ,
ce sont de solides criollos , tres dociles , nés en altitude et d'une robustesse étonnante ,
j'aurais cru qu'à ces hauteurs : entre 3800 et 4800 , les chevaux se traineraient , cherchant leur souffle ,




 

et bien non , le premier jour , je dois expliquer au mien qu'on ne prend pas systématiquement chaque talus au trot ou au galop : je le laisse partir au galop et , pour lui montrer qui commande  , j'entretiens un petit moment ... ivresse de la vitesse dans l'immensité ...
il ne souffle qu'à peine , il est bien plus entrainé que moi ;
plus tard , nous croiserons une caravane de chevaux de bât qui se bousculent allègrement dans les défilés d'un col , tous à vive allure malgré le chargement !





le secret des chevaux rustiques : réussir à manger n'importe où !
même , ce matin-là en grattant du bout du museau dans la neige qui avait recouvert pendant la nuit notre campement , situé près du glacier Ausangate !
ils n'étaient pas les seuls : du fond de la vallée , un troupeau de lamas , lachés d'un village invisible , a remonté jusqu'à notre hauteur , pendant que nous restaurions nos petites tentes igloo qui s'étaient effondrées
!

Partager cette page

Repost 0
Published by