Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

   quelques jours à Cuzco  permettent de s'habituer progressivement à l'altitude (environ 3500 m)

c'est une assez grande ville ,
construite sur les ruines de l'ancienne capitale inca
 et sur laquelle flotte le drapeau arc en ciel des revendications indiennes ,


 les soubassements des maisons coloniales sont faits
des gros blocs de pierres des anciens palais ,
 c'est tres imposant !



















indiens qui attendent longuement
 au pied des palais coloniaux,
écolières  en uniforme qui passent
devant l'ancien temple du soleil ...
tous ont l'air un peu lointain de ceux qui veulent
 se souvenir de leur passé glorieux





lorsque nous étions à Cuzco , il y a eu une manifestation des indiens , j'ai dû interroger plusieurs personnes avant d'avoir une réponse : gène, timidité , méfiance , mauvaise connaissance de l'espagnol ?
beaucoup on
t quitté les campagnes dans les 15 dernières années à cause du sentier lumineux et parlent surtout quechua , qui est la 2ème langue officielle , ou aymara ou un autre dialecte ; en fait , ils manifestaient contre le nouveau découpage des districts autour de Cuzco qui les désavantageraient .
Ils dfilent entre les deux grandes places de la ville coloniale ; celles ci ,  les édifices qui les séparent et ceux qui les bordent sont tous compris dans l'ancienne enceinte de la grande place de la capitale inca , qui était vraimentgrandiose , de cette immense esplanade partaient des routes pour tout l'empire Cuzco signifie : nombril !





                                     00000000000000000000





la forteresse de Sacsayhuaman , au dessus de Cuzco , protégeait la capitale impériale depuis les hauteurs environnantes , les lourds blocs de pierres harmonieusement jointes ont dévalé la colline et ont servi à construire les nombreux édifices catholiques de la ville devenue espagnole ( XVème siècle)
















les imposants blocs de pierre s'ajustent parfaitement sans aucun mortier , ils ont été découpés habilement avec des outils de pierre
 
                                                       ************************************************************





          je n'aime pas tellement lire
 les guides de voyage   avant, 
mais plutôt pendant ,
 et surtout apres , pour approfondir .
     si vous êtes comme ça
et que vous voulez juste vous mettre dans l'ambiance , relisez  Tintin et le temple du soleil ,
 ici,dans une rue de Pisac , on se dit que 
Hergé a parfaitement capté le décor !


                              ******************************************************


sur les marchés , je suis restée baba devant l'extraordinaire variété des légumes , des mais , et des pommes de terre, dont on compte plus d' une quarentaine de variétés cultivées sur des pentes à plus de 3500m,
pour les conserver , les indiens font sécher les pommes de terre , puis les réhydratent dans l'eau , elles sont toutes blanches et n'ont alors , à mon avis , plus du tout le même goût !
 

si vous souffrez de "el soroche",  le mal des montagnes : l'infusion de feuilles de coca est absolument radicale contre ce mal de tête inévitable  en haute altitude ; on peut en acheter des petits paquets sur les marchés de la cordillère des Andes,
( les bonbons à la coca sont peu efficaces , il faut en sucer beaucoup !)
les indiens machent les feuilles avec un mélange terreux ( les boules sur la photo) qui leur permet de mieux extraire les sucs de la feuille pendant la mastication - je n'ai pas été tentée d'essayer cette technique qi , à long terme déchausse les dents !

Partager cette page

Repost 0
Published by